Daniel CHUPIN

Identit

Autodidacte, né en 1943 à Essoyes, petite bourgade champenoise, de parents boulangers, je n'ai pas vraiment eu le choix quant à ma profession ! 

À treize ans et demi, mon certif en poche (mention « très bien » en français !), je suis entré en boulangerie/pâtisserie à mon tour, un chouia contraint et forcé ! Je lisais couramment à cinq ans et j'avais commencé à rédiger mon premier  « roman » à douze ans. Lorsque je suis entré en apprentissage, j'ai abandonné l'écriture, d'une part par manque de temps (« les trente cinq heures, connais pas ! »), d'autre part pour ne pas contrarier mon géniteur (j'ai horreur de faire de la peine à qui que ce soit !)  et je n'ai gardé, comme loisir, que la lecture.

Après quarante sept ans de bons et loyaux services dans « la boul'pat' », j'ai pris une retraite bien méritée et je me suis remis à ma première passion : l'écriture, et ceci après le décès de mon père, deux ans plus tard ! Certains    « psys » diront que cela résulte d'un « trauma profond », mais je pense que ce n'est que du respect et de l'amour filial ! Quant à ceux qui pensent que c'est de la faiblesse ou un manque de maturité, la taille de mon indifférence peut leur donner une idée de l'infini !

Je réside en Auvergne depuis vingt ans. Les auvergants m'ont adopté et bien aidé moralement pour écrire, mais mon coeur est reté champenois et bourguignon... avec toute sa truculence.

J'ai intégré l'association Mots et Plume en 2013 et je vous donne rendez-vous sur les salons du livre bourguignons.

contact :

e-mail : d.chupin@hotmail.fr

 

bibliographie :

Les romans :

« Un accordéon de carton » auto-édition - novembre 2011 - 335 pages -   18 €

« Le bec enfariné » auto-édition - juin 2012 - 349 pages - 16 €

« La boul'pât des six rues » auto-édition - janvier 2013 - 345 pages - 16 €

« Le pain, la croûte... l'amie » auto-édition - septembre 2013 - 345 pages - 16 €

« Le blé en gerbes » auto-édition - 30 octobre 2014 - 360 pages - 16 €

Les nouvelles :

« En rire ou en pleurer » auto-édition - janvier 2012 - 173 pages - 12 €

Témoignage :

« Coeur d'accueil »  auto-édition - février 2014 - 295 pages - 16 €

Alphabet & Acrostiche :

« Alphastiche »  auto-édition - mars 2015 - 60 pages - 9,50 €

***

Daniel

Premier volet de la saga familiale qui nous mène de 1942 à 1947 et nous permet de découvrir, au travers de mes yeux d'enfant, ma famille et surtout mon père, « le Paul », surnommé « la bougeotte » (six déménagements en cinq ans !)

Daniel

Second volet de la saga boulangère avec seulement deux déménagements, masi une grosse frayeur suite à une belle arnaque (d'où « le bec enfariné » !)

Daniel

Troisième volet, avec mes débuts scolaires et enfin une stabilité retrouvée pour mes parents. 

Le

 Quatrième volet de la saga, où l'on s'aperçoit que, sous des airs « angelot », je commence à devenir un beau petit coquin !!

 
Daniel

Un petit florilège d'humour, de tendresse, parfois un peu de coquinerie, bref... de quoi en rire ou en pleurer !

 Coeur

Tout en écrivant quatre romans relatant la saga familiale de mon boulanger de père et de moi-même, j'ai voulu décrire la vie d'une famille d'accueil pour personnes dépendantes. Les « familles d'accueil » sont une véritable institution en Auvergne, comme un peu partout en France d'aiileurs !!

C'est un témoignage vécu, raconté année après année, avec certaines réflexions sur ce que sont ou devraient être les « familles d'accueil », selon un point de  vue qui n'engage que moi !!

1998, mon épouse reçoit son premier agrément pour accueillir des personnes âgées, handicapées ou non. C'est cette aventure que je vous conte ici. Peut-être cela vous donnera-t-il envie d'emprunter cette voie ?? En tout cas, tous les éléments de réflexion sont dans ce livre !!

Pour ne pas rendre ce témoignage ardu, j'ai conservé mon humour de narrateur, et, si la vie de famille d'accueil est souvent contraignante, vous verrez qu'elle est rarement triste !!

              

    Le ble en gerbes couv1 daniel chupin  

 Je suis né le premier octobre 1943, en Champagne, à Essoyes. Après avoior consacré quarante sept ans à la boulangerie pâtisserie, j'ai profité de ma retraite pour me livrer à ma seconde passion (la première étant la lecture !) : l'écriture.

Ce cinquième volume de la saga familiale est le récit, très humoristique, de ce qu'on appelait autrefois la découverte des « choses de la vie », tout ceci dans le petit monde de la boulangerie, pour le côté                       « découverte du monde de travail », ce qui est normal... mais moins rigolo !!!

Je vous souhaite une bonne lecture.

1952. C'est une période où, pour le petit Daniel, les coups de main au fournil vont muer doucement de « l'amusement occupationnel » à             « l'aide productive », encore facultative mais fortement conseillée !! Mais je ne regrette rien !!

Qaunt aux « Choses de la vie », la progression s'est avérée conséquente... intérieurement, et en gardant une vraie candeur extérieure vis-à-vis des adultes !!

 

 Alphastiche couv 1 daniel chupin

L'apprentissage de la lecture a été, pour moi, sans vouloir me donner des coups de pieds dans les chevilles, d'une grande facilité et beaucoup de bonheur !

J'ai donc voulu rendre un peu de ce bonheur aux jeunes générations (à commencer pas mes petits-enfants !) en leur proposant ces petits textes.

Je souhaite que leurs parents ou grands-parents prenennt autant de plaisir à leur lire que moi j'ai pris à les rédiger.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site